26 octobre 2017 Loic Chauvin

L’éléfàn ouvre grand ses portes

L’éléfàn – Journée Portes ouvertes – 14 octobre 2017

Dans le courant de l’été, l’éléfàn a effectué sa transhumance depuis la presqu’île de Grenoble pour s’installer dans son nouveau biotope. En ce mois d’octobre, il accueillait curieuses et curieux, voisins et voisines sur son nouveau terrain de jeu, chemin de la Capuche.

Pour tisser des liens et faire connaissance avec son nouveau voisinage, l’éléfàn a organisé samedi 14 octobre une journée Portes ouvertes. Petits et grands s’y sont bousculés. Qui pour manger une crêpe ou pour les ateliers ludiques, qui pour s’informer ou adhérer, qui, enfin, pour tout simplement faire ces courses.

La journée est à marquer d’une pierre blanche. Nous avons allègrement franchi le cap des 1 000 adhérent·e·s. La carte 1022 a été délivrée samedi en fin d’après-midi. Et les déjà adhérent·e·s confirment chaque semaine un peu plus leur intérêt pour le projet. Le chiffre d’affaires est chaque semaine un peu plus élevé que celui de la semaine précédente. Pour la seule journée de samedi, 131 adhérent·e·s sont venu·e·s faire leurs emplettes.

Un atelier origami accueillait les plus jeunes pour nous aider à faire grossir notre troupeau d’éléphant·e·s grâce au talent de Stéphanie. Des bleus, des roses, des multicolores afin de compléter notre collection de statuettes et de théières en forme d’éléphante.

D’autres, ont préféré se faire peinturlurer le visage. On a vu repartir de l’atelier maquillage quelques chats et quelques oiseaux exotiques qui ont semblé faire bon ménage. On a même pu apercevoir un pacifique pachyderme déambuler d’un stand à l’autre.

Le bar à sirops, gratuit, s’est chargé d’apaiser les soifs des enfants autant que des adultes. Ces derniers, préférant parfois, thé ou café. Le stand crêpes, malgré un matériel pas optimum, a calmé petites faims ou gourmandises avec, au choix, soit une grande crêpe soit, pour le même prix d’un euro, trois petites, histoire de varier les plaisirs et de ne pas avoir à hésiter entre sucre, chocolat ou confiture ! Et, pour la petite histoire, monsieur le maire a même payé sa crêpe avec un Cairn tout beau tout neuf.

En effet, l’éléfàn est devenu, à l’occasion du lancement de cette première monnaie locale de la région grenobloise, comptoir de change de cairns, et bureau d’information pour ceux et celles qui souhaitaient en savoir plus sur les tenants et les aboutissants de ce système de paiement qui vise à “favoriser les échanges économiques locaux et responsables sur notre territoire”. Pour l’association le Cairn, notre comptoir de change a enregistré 72 adhésions et un peu plus de 3 000 cairns échangés (environ un quart des adhésions et plus d’un tiers des échanges de l’ensemble de la zone grenobloise). Et 24 adhérent·e·s de l’éléfàn ont dépensé 446 cairns pour régler leurs courses.

Une expo photo placardée sur les vitrines de l’épicerie retraçait en images la jeune histoire de l’éléfàn. Depuis les premières réunions d’information à Cap Berriat à l’ouverture de l’épicerie, en passant par la première assemblée générale de février dernier ou les achats groupés à Canopéa. Un beau succès d’estime qui nous encourage à habiller les murs de l’épicerie de ces photos-là et, peut-être, accueillir des expositions photographiques temporaires (les artistes intéressés peuvent se manifester auprès de la commission Communication <presse@lelefan.org>).

Tagged:

Nous contacter

Une question, une remarque, une demande ? N'hésitez pas à nous laisser un message !