26 octobre 2017 Séverine Ferraro

Mon premier créneau de bénévolat à l’épicerie de l’éléfan

L’éléfàn – L’épicerie

L’épicerie de l’éléfan fonctionne sur un mode coopératif, ce qui signifie que chaque membre de l’association doit participer, à hauteur de 3 heures par mois, aux différentes tâches permettant d’assurer le bon fonctionnement du magasin. Samedi 7 octobre, j’ai réalisé mon premier créneau en tant que bénévole à l’épicerie, une chouette expérience que j’avais envie de partager avec vous, et plus particulièrement avec les adhérents qui ne se sont pas encore lancés dans l’aventure !

13:15

J’arrive à l’épicerie avec un petit quart d’heure d’avance pour prendre mon poste. Je suis impatiente et à la fois un peu inquiète car je n’ai jamais travaillé dans le domaine du commerce de détail. Je suis accueillie par la « bénévole ressources » de l’équipe précédente qui me rassure aussitôt. Non, nous ne serons pas livrés à nous-mêmes dans la jungle des rayonnages de l’épicerie ! Chaque équipe est encadrée par l’un de ces bénévoles rodés au fonctionnement de l’épicerie et peut également compter sur l’aide de Julie, la salariée du magasin.

13:30

Tous les bénévoles sont réunis à l’heure précise et l’équipe précédente peut rendre son tablier, au sens propre comme au figuré. Nous enfilons donc notre signe de reconnaissance, le magnifique tablier estampillé du logo de l’éléfan ! Ainsi parés pour l’aventure, notre bénévole ressources commence à nous présenter l’organisation du magasin et les différents postes à occuper : l’accueil, l’approvisionnement des rayons et la mise en place des produits, le vrac et enfin la caisse. L’idée est que chacun puisse tourner sur les différents postes pour se familiariser avec le fonctionnement du magasin. Bien évidemment, les postes peuvent aussi se répartir en fonction des envies de chacun, toujours en concertation avec l’ensemble de l’équipe.

13:45

N’étant pas d’un naturel timide, je commence par me positionner sur le poste d’accueil. Il s’agit d’aller à la rencontre des clients à l’entrée du magasin et de s’assurer qu’ils sont bien adhérents de l’association, ceci afin d’éviter que des personnes extérieures fassent leurs courses mais se voient refuser le paiement en caisse parce qu’ils ne sont pas adhérents. Inutile pour autant de leur demander leur carte, notre épicerie fonctionne sur la confiance !

Lorsque des personnes qui ne sont pas encore adhérentes se présentent, je leur explique rapidement le fonctionnement de l’association. En général, un membre du bureau est présent pour délivrer de plus amples informations et recevoir les éventuelles nouvelles adhésions.

Pendant les périodes calmes, je participe à l’approvisionnement des rayons et à la mise en place des produits qui constituent un enjeu de taille pour l’attractivité de l’épicerie. Les produits frais demandent une attention toute particulière en raison des dates de péremption. De la même manière, il est indispensable de trier régulièrement les fruits et les légumes afin de mettre de côté les produits qui ne sont plus de toute première fraicheur. Sur décision concertée de l’équipe de bénévoles, ceux-ci peuvent être vendus à prix promotionnel afin d’éviter les pertes.

15:00

Je passe en caisse en binôme avec une autre bénévole, autant pour tenter d’être efficaces que pour éviter les erreurs potentielles. Notre bénévole ressources nous a expliqué en détail le fonctionnement de la bête en début d’après-midi. C’est le moment de mettre son cours en application. Heureusement, il n’y a pas trop d’affluence et les clients sont indulgents. Normal, ils savent qu’un jour ou l’autre ils seront à notre place ! Même lorsque nous faisons une erreur qui nous oblige à recommencer complètement l’encaissement d’une cliente, tout se passe avec le sourire.

16:15

C’est bientôt la fin de mon créneau et moi aussi j’ai quelques courses à faire. Je profite d’une accalmie pour aller me servir moi-même au vrac, à défaut d’avoir pu occuper ce poste dans l’après-midi. L’important ici est de bien respecter les mesures d’hygiène : on se lave les mains avant de prendre le poste et on porte toujours des gants ! Les clients ne sont pas autorisés à se servir directement dans les produits en vrac. Le bénévole pèse les contenants afin que le poids soit déduit en caisse et les remplit avec les produits choisis par le client. Pâtes, riz, légumineuses, farines, fruits secs… il y en a pour tous les goûts ! On trouve également toute une variété de pains frais.

16:30

Les trois heures se sont déjà écoulées et une nouvelle équipe a pris le relai avec une grande ponctualité. Ce fut un moment très sympathique basé sur la coopération et les échanges entre bénévoles. J’ai hâte de recommencer le mois prochain !

 

Et vous ? Etes-vous prêts à tenter l’expérience ?

L’éléfan a encore besoin de bénévoles pour le mois prochain !

Inscrivez-vous : lelefan.org/creneaux_novembre/

Tagged:

Nous contacter

Une question, une remarque, une demande ? N'hésitez pas à nous laisser un message !