Atelier-Table ronde sur La cuisine des restes

Je cuisine les restes et je fais des économies de Céline Mennetrier

En France, le gaspillage alimentaire à la maison représente 20 à 30 kg de nourriture par personne et par an! Heureusement, nous pouvons agir. Acheter malin, respecter la chaîne du froid, bien stocker ses aliments… sont autant de petits gestes pour moins jeter de denrées alimentaires. Sans compter la cuisine des restes! Une cuisine simple et ludique, saine et sage.

Céline Mennetrier, membre de l’éléfàn et auteure du livre  “Je cuisine les restes et je fais des économies” chez Terre vivante partagera son expérience en format table-ronde

à l’épicerie le mardi 21 mai de 18h30 à 19h30.

Il y a 10 places max (avec liste d’attente) uniquement pour les membres de l’association, alors inscris-toi vite!

C’est sur le lien framadate ici.

Tu n’es pas dispo et pourtant l’atelier t’aurait beaucoup plu ?
Envoie un mail communication@lelefan.org pour nous le dire, si vous êtes nombreux/ses, on en organisera un autre!

Salade de chou rouge aux carottes, pomme et orange

Les choux pommés, blancs ou rouges se dégustent à la fois cuits (en cocotte par exemple avec un peu de vinaigre de pomme et des raisins secs!) et crus. Finement émincés, ils font de merveilleuses salade de crudités hivernales!

Pensez à les associer aux carottes et betteraves râpées, aux graines germées pleines d’énergie, à des dés de courges rôties au four, et à des céréales (boulgour, millet, riz, sarrasin) … pour des assiettes à l’allure de veggie bowl!

Et si vous souhaitez en savoir un peu plus sur ces brassicacées, allez jeter un coup d’œil sur notre focus, les choux stars de nos paniers d’hiver!

Salade de chou rouge et carotte de l'éléfàn

Salade de chou rouge aux carottes, pomme et orange

Les ingrédients étant issus de l’éléfàn.
Pour 2 personnes

  • 1/4 de chou rouge (ou blanc)
  • 2 carottes
  • 1 pomme
  • 1 orange
  • 1/2 échalote
  • 2 cuil. à soupe d’huile de colza (ou de noix)
  • sel marin & poivre du moulin

Rincer et émincer le chou rouge. Peler et râper à la grosse grille les carottes. Laver et tailler en fines lamelles la pomme. Peler à vif l’orange, prélever les suprêmes et presser le restant de jus. Peler et ciseler l’échalote.

Préparer la vinaigrette en mélangeant le jus d’orange, l’huile, le sel et le poivre.

Dans un saladier, mélanger délicatement tous les ingrédients et servir.

Variantes gourmandes:

  • Ajouter ou remplacer la pomme par de fines rondelles de radis noir.
  • Parsemer la salade de petites graines: pavot, sésame, tournesol, …
  • Compléter de graines germées maison.

Focus – Les choux, stars des paniers de l’hiver

Chou rouge, chou de Milan, chou de Bruxelles, chou-fleur, chou kale, … sont autant de variétés de choux aux formes formes, couleurs, textures et goûts différents que nous trouvons au rayon légume de l’éléfàn!
Regorgeants de bienfaits, crus ou cuits, en jus ou en soupes, en entrées ou en plats, les choux se prêtent à de multiples préparations.

Le chou, bon pour notre santé !

Riches en eau, les choux sont très peu caloriques! Par ailleurs, ils sont une bonne source de fibres qui jouent un rôle dans notre bien-être intestinal. Côté micro-nutriments, pratiquement toutes les variétés de chou sont riches en vitamines et minéraux, notamment en vitamine C, vitamines du groupe B dont la vitamine B9, et la vitamine K. Bien que chaque chou ayant sa particularité, ils contiennent également du calcium, du fer, du potassium ou du manganèse. Une consommation régulière de chou nous aide à faire le plein d’anti-oxydants qui sont essentiels pour protéger les cellules de notre corps contre les radicaux libres responsables de nombreuses maladies et permettrait de baisser les risques de certains cancers digestifs, du sein et de la prostate.

Les variétés de choux

Les choux font parti de la famille des brassicacées et sont originaires de l’ouest de l’Europe. Les variétés sont nombreuses. Parmi les plus connues et présentent régulièrement sur l’étal de notre épicerie, on peut citer :

  • les choux pommés. Ce sont les choux qui forment une boule aux feuilles rassemblées et serrées. Il y a le chou de Milan aux feuilles larges, frisées et nervurées et le chou cabus aux feuilles lisses qui peut-être blanc, rouge ou pointu.
  • Le chou de bruxelles à la pomme toute petite,
  • le bien connu charnu chou-fleur,
  • le chou romanesco avec sa forme en fractale,
  • le chou brocoli tout vert,
  • le chou frisé qui est un chou non pommé que l’on connaît de plus en plus sous le nom de chou kale,
  • le chou-rave en forme de boule un peu étrange qui peut-être blanc ou rouge,
  • le pe-tsaï (qui ressemble à une salade romaine) et le beau pak-choï, 2 variétés de choux chinois.

Choisir, conserver et laver

Les choux pommés qu’il soient frisés ou lisses doivent être lourds et denses, avoir des feuilles bien serrées, craquantes et brillantes. Ils se conservent au frais une semaine environ.
Les fleurettes du chou-fleur doivent être bien serrées, blanches et sans tâches. Chou-fleur, brocoli et romanesco se gardent environ 3 jours dans le bac du réfrigérateur.
La base des choux doit être fraîchement coupée (elle ne doit pas être trop sèche) et les feuilles ne doivent être ni flétries ni jaunies.

Comme tous les légumes, même s’ils sont issus de l’agriculture biologique, il est nécessaire de bien laver les choux à l’eau pour éliminer les traces de terre, les poussières et les germes présents sur leur peau.

Cru ou cuit?

De nombreuses variétés de choux se dégustent crues, comme les choux cabus blancs ou rouges émincés finement ou râpés, le chou-fleur en petites fleurettes à tremper dans des dips ou en semoule pour un taboulé original. Le chou pe-tsaï peut également se manger sans cuisson ou très rapidement sauté. Le chou kale agrémentera parfaitement des green smoothies!

Je n’aime pas trop la cuisson à l’eau (à moins que je décide de faire une soupe!) et si je la réalise, je ne fais pas alors trop cuire les choux: j’essaie de conserver leur côté croquant. Je préfère nettement une cuisson à la vapeur douce pratiquée à l’aide d’un panier vapeur posé sur un faitout avec un couvercle ou un cuit-vapeur électrique. Les fleurettes de chou-fleur ou de brocolis resteront fermes et croquantes et libéreront toute leur saveur. Il suffira ensuite de les servir avec une bonne vinaigrette, une sauce crémeuse, …

La cuisson au four est parfaite pour les choux de Bruxelles (coupés en 2, arrosés d’huile d’olive et salés, environ 30 minutes à 200°C) ou pour des feuilles de kale qui feront ainsi d’extraordinaires chips!

On peut également les faire mijoter avec un liquide de cuisson à couvert après les avoir fait revenir dans une matière grasse. A moins de les faire sauter à condition de tailler les choux en petite taille!

Les choux de Milan et les choux de Bruxelles aiment les saveurs grasses et le fumé des viandes. Le brocoli et le romanesco apprécient l’huile de sésame et l’ail et complètent un bon plat de pâtes. Les choux se cuisinent merveilleusement bien en soupes moulinées (crème de chou-fleur) ou en morceaux (la classique soupe au chou!), font d’excellents gratins et s’intègrent aisément dans des tartes salées. Ils se marient fort bien avec les légumes d’hiver: tentez la salade de chou rouge aux carottes, pomme et orange (bientôt sur le site!).

Pour faire le plein d’idées recettes!

Pour découvrir de nouvelles saveurs, des alliances gustatives étonnantes, vous pourrez piocher dans les recettes de ces livres:

Bonne cuisine saine et gourmande à tous!

Recettes du vin et du jus de pommes chaud, et de la bûche de la fête de Noël 2018

Bûche géante de l'éléfàn

23 octobre. La Commission Animation & communication se réunit. A l’ordre du jour, l’organisation la fête de Noël de l’éléfàn. Elle aura lieu le 14 décembre à partir de 18 heures à l’épicerie!

Au programme, un classique buffet participatif comme on les aime, une tombola avec des lots super sympas, un vin chaud et sa version sans alcool au jus de pommes et … une bûche géante! Côté fourneaux, répartition des tâches: Céline et Stéphanie s’occuperont de la bûche et Audrey des boissons chaudes avec pour objectif d’utiliser au max des produits de l’épicerie.

Cette soirée a été chouette avec toujours cette joie de vivre et de partager des membres de l’éléfàn!

Alors pour que pendant les fêtes de fin d’année ce même esprit se vivent dans nos familles et entres amis, voici les recettes du vin et du jus de pommes chauds, et de la bûche.

Vin chaud de l’éléfan

Pour 12 personnes
Temps de préparation: 20 min – Temps de cuisson : 20 min – Temps d’infusion : 12 heures

  • 1,5 l de vin rouge (bordeaux, bourgogne, pinot noir,…)
  • De 150 à 200 g de sucre brun (suivant votre goût)
  • 1 zeste de citron non traité ou bio
  • 1 zeste d’orange non traité ou bio + sa pulpe
  • 2 bâtons ou 1 cuillère à café de cannelle
  • 2 étoiles de badiane (anis étoilé)
  • 2 clous de girofle
  • 1 morceau de gingembre émincé bio (soit 2 cm de gingembre ou 10 tranches fines environ)
  • 1 pointe de couteau de noix de muscade

La veille:

Mélanger les ingrédients les uns après les autres dans une casserole dans cet ordre : vin, sucre, cannelle, étoiles de badiane, clous de girofle, gingembre, noix de muscade, zestes et orange lavés.
Faire chauffer une vingtaine de minutes sans faire bouillir ou frémir, l’idéal est de chauffer le liquide au alentour de 60°C.
Laisser infuser pendant une nuit à température ambiante.

Le jour J :

Faire réchauffer et maintenir le liquide aux alentours de 60°C (ne pas le faire bouillir ou frémir).
Servir chaud en filtrant à l’aide d’une passoire si possible.

Astuces et remarques :

Pour la recette de l’éléfan, nous avons utilisé environs 150 g de sucre.
L’étape d’infusion à température ambiante d’une nuit n’est pas nécessaire mais les épices auront moins de temps pour infuser le liquide.
Utiliser l’orange zestée en tranches dans le vin chaud pour ne pas la perdre.
De même, on pourra rajouter le demi-citron zesté à la boisson sans soucis. Sinon et si vous n’avez pas besoin du citron dans l’immédiat, on peut le presser pour obtenir le jus ou le couper en tranches et le mettre au congélateur pour une utilisation ultérieure.

Source : https://www.marmiton.org/recettes/recette_vin-chaud-aux-epices-alsace_12995.aspx

Jus de pommes de l’éléfan

Pour 4 à 5 tasses
Temps de préparation:20 min – Temps de cuisson : 20 min

  • 1 l de jus de pomme de qualité
  • 1 bâtons ou 1/2 cuillère à café de cannelle
  • ¼ de cuillère à café de muscade
  • 3 clous de girofle
  • 1 étoile de badiane (anis étoilé)
  • 6 capsules de cardamome
  • 4 tranche fines de gingembre bio
  • 2 zestes d’orange non traitées ou bio

Laver les oranges et les zester. Couper la pulpe en tranches ou quartiers.
Ecraser légèrement les “capsules” de cardamome pour en extraire les graines.
Dans une casserole, verser le jus de pommes. Ajouter les épices, les zestes et les oranges et mélanger.
Faire chauffer une vingtaine de minutes sans faire bouillir ou frémir, l’idéal est de chauffer le liquide au alentour de 60°C.
Servir chaud en filtrant à l’aide d’une passoire si possible.

Remarques :

Une étape d’infusion à température ambiante d’une nuit n’est pas nécessaire pour cette recette mais les épices auront moins de temps pour infuser le liquide.

Source : http://www.cecilecooks.com/2015/12/calendrier-de-l-avent-6-hot-apple-cider.html

Bûche de l’éléfan

Pour 8 personnes
Temps de préparation: 30 min – Temps de cuisson: 10 min – Temps de réfrigération: 2 heures

Pour la crème pâtissière aux fruits séchés

  • 80 g de fruits séchés (raisins secs, figues, dattes, …) et/ou de fruits confits
  • 3 cuil. à soupe de rhum
  • 3 jaunes d’oeufs (garder les blancs pour des meringues)
  • 1 oeuf entier
  • 80 g de sucre de canne blond
  • 50 g de farine de blé T65

Tailler les fruits séchés en petits morceaux et les faire tremper dans le rhum.
Faire chauffer le lait.
Dans un saladier, travailler les oeufs avec le sucre et la farine tamisée.
Incorporer doucement le lait tout en remuant. Verser l’appareil obtenu dans le reste de lait et porter doucement à ébullition sans cesser de remuer. La crème va épaissir. Laisser refroidir en filmant au contact.
Ajouter les fruits séchés et le rhum.

Pour le gâteau

  • 4 oeufs bio ou de plein air
  • 100 g de sucre de canne blond
  • 50 g de farine de blé T65
  • 50 g de fécule de pomme de terre (ou de maïs)

Préchauffer le four à 180-210°C.
Séparer les blancs des jaunes. Dans un saladier, fouetter les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Monter les blancs en neige puis les incorporer délicatement aux jaunes d’oeufs. Ajouter en pluie la farine et la fécule. Mélanger délicatement afin de ne pas faire tomber les blancs. Verser la pâte sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson, l’étaler en la lissant. Enfourner pour 10 min environ en surveillant bien la cuisson: le gâteau ne doit pas brunir!
Renverser le gâteau sur un torchon humidifié et rouler délicatement le gâteau dans le torchon sans retirer la feuille de papier cuisson. Laisser refroidir.

Pour le dressage de la bûche

  • 200 g d’amandes et de noisettes
  • 100 g de sucre de canne blond
  • 10 g de beurre
  • 20 cl de crème liquide bien froide
  • 250 g de mascarpone

Faire torréfier les amandes et les noisettes sur une plaque de cuisson 10 minutes à 170°C. Faire fondre le sucre et le beurre et ajouter les amandes et noisettes et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que les amandes et les noisettes s’enrobent de caramel. Verser sur une planche recouverte de papier cuisson et laisser refroidir. Concasser à l’aide d’un couteau.
Fouetter la crème en chantilly puis ajouter le mascarpone et fouetter encore.
Lorsque le gâteau est froid, le dérouler en ôtant le papier cuisson. Garnir le gâteau de crème pâtissière aux fruits séchés et rhum puis rouler doucement. Recouvrir de crème chantilly au mascarpone, tracer à l’aide d’une fourchette des stries et décorer la bûche d’amandes et noisettes caramélisées.
Placer au réfrigérateur pour au moins 2 heures.

Du nouveau au rayon produits laitiers !

Vous les avez réclamés à corps et à cris, vous avez écrit des tonnes de demandes dans la boîte à suggestions (en majuscules), vous avez désespéré de les voir un jour, réjouissez-vous, ils sont là, ils arrivent : les yaourts biologiques dans des pots en verre consignés !

Origine: GAEC de Sainte Luce (38970), produits biologiques

Produits:

  • Yaourts au lait de vache entier (DLC 12 à 14 jours),
  • Fromage blanc battu (DLC 10-12 jours),
  • Yaourts au lait de vache entier en grand pot de 500g
  • Lait de vache entier frais en bouteille en verre consignée (DLC 3 jours mais si on le fait bouillir et remis dans la bouteille nettoyée, il se conserve 5 jours de plus)

Le principe est très simple. Tu viens acheter tes 24 yaourts nécessaires à ta consommation hebdomadaire. Tu les ramènes chez toi et tu les dégustes. Tu laves les pots en verre (ou tu les confies à ton lave-vaisselle si tu as la flemme). Il ne doit pas y rester de résidus. Tu les ramènes à l’élefan lors de tes prochaines courses et l’élefan se charge de les renvoyer au producteur.

Tu es contente, dis ? Toi aussi, tu es content ? Oui ? Ah, ok, alors moi aussi je suis contente et je vais continuer à chercher des bons produits, avec toute la commission approvisionnement

A bientôt (dans le pot) !

(Trop facile)

Focus sur la purée d’amande

Entière, émondée, effilée ou en poudre, du petit-déjeuner au dîner … l’amande, riche de saveurs et de bienfaits pour notre santé se grignote et s’intègre à de nombreux plats salés ou sucrés. Et quant est-il de la purée d’amande? Craquera-t-on pour elle?

L’amande, bonne pour notre santé

l’amande est la graine du fruit de l’amandier. Comme les autres fruits à coque (noix, noisette, …), elle est riche en lipides à dominante insaturée, possède une bonne teneur en glucides et en protides comportant la plupart des acides aminés essentiels, et constitue une source importante de minéraux et oligoéléments (calcium, magnésium et le potassium).

La purée d’amande, c’est quoi?

La purée d’amande (comme les autres purées d’oléagineux) est le résultat du broyage à la meule de pierre et à basse température d’amandes séchées. La purée obtenue est ensuite mise en pot pour arriver dans les rayons de l’éléfàn. Une bonne purée d’amande contient 100% d’amandes! Ni sucre ajouté ni autres additifs.

Blanche ou complète

Lorsqu’on retire la peau fine et brune des amandes avant de les broyer, on obtient une purée d’amande blanche à la saveur douce. Par contre, la purée d’amande réalisée à partir d’amandes non mondées est plus foncée, son goût plus puissant avec une teneur en nutriments plus forte.

Que faire avec de la purée d’amande?

Si la purée d’amande est délicieuse tartinée sur une bonne tranche de pain pour le petit-déjeuner ou au goûter, elle est parfaite en cuisine!

La purée d’amande blanche ou complète

  • s’intègre dans les pâtes à biscuit (voir la recette des cookies sans beurre de l’éléfàn!) et à gâteau, à crumble et à cobbler pour apporter cette texture  à la fois croustillante et fondante,
  • se glisse dans les barres de céréales et les pâtes à tartiner maison,
  • remplace le beurre pour une béchamel végétalienne,
  • agrémente en touche finale soupes et purées de légumes de saison,
  • apporte onctuosité et saveur à de petites sauces et autres tartinades pour des apéritifs gourmands comme le houmous à la purée de sésame,
  • se délaye dans du lait (ou une boisson végétale) pour des appareils à clafoutis, flans ou crèmes desserts,
  • complète et épaissit les smoothies,
  • et fait un merveilleux lait d’amande express!

Comment la purée d’amande peut-elle remplacer le beurre dans une pâtisserie?

Lorsque dans une recette de pâte à gâteau ou à biscuit, il faut du beurre mou ou pommade, on peut le remplacer par la même quantité de purée d’amande. Dans le cas, où il faut du beurre fondu, troquer son poids par 50% de purée d’amande et 50 % d’huile (olive, coco, …), ou d’eau ou boisson végétale.

Comment réaliser une boisson végétale avec de la purée d’amande?

Pour réaliser un lait d’amande express, délayez 25 g de purée d’amande avec 25 cl d’eau. On peut sucrer ce lait, le déguster chaud ou froid ou l’intégrer à des préparations en remplacement du lait de vache. Ce lait doit se consommer rapidement car l’émulsion se sépare après un petit temps de repos.

100 % végétale

Vous l’aurez compris, la purée d’amande est un super aliment! 100 % végétale, elle est une alternative saine et gourmande pour ceux qui souhaite végétaliser leur alimentation.

Cookies sans beurre au chocolat et aux amandes

Des cookies sans beurre, c’est possible!

Si on a souvent l’habitude de réaliser des cookies avec du beurre, on peut se régaler de ceux réalisés avec de la purée d’amande pour une alternative végétale bonne pour la santé.

La purée d’amande et les autres!

Les purées d’oléagineux -purée d’amande, de noisette, de noix de cajou ou de cacahuète- donnent aux cookies une texture croustillante et moelleuse à la fois et apportent la saveur particulière à chaque fruit à coque.
Toutes se marient très bien au chocolat et apprécient les fruits séchés comme les raisins secs ou les cranberries.

Par quelle quantité de purée d’amande remplacer le beurre dans une recette de cookies?

Facile! Par le même poids.
Dans votre recette fétiche de cookies, il vous faut 100 g de beurre mou? Remplacez-le par 100 g de purée d’oléagineux et le tour est joué!

cookies sans beurre au chocolat et aux amandes de l'éléfàn

Cookies sans beurre au chocolat et aux amandes de l’éléfàn

Tous les ingrédients étant issus de l’éléfàn.
Temps de cuisson: 15 min
Pour une quinzaines de cookies

    • 50 g d’amandes entières {rayon vrac}
    • 100 g de chocolat Dessert noir à 55% cacao Kaoka {rayon épicerie sucrée}
    • 200 g de farine de blé T65 {rayon vrac}
    • 1 cuil. à café de poudre à lever
    • 100 g de sucre de canne blond {rayon vrac}
    • 120 g de purée d’amande complète Perl’Amande {rayon épicerie sucrée}
    • 1 oeuf bio
  • 2 cuil. à soupe d’huile d’olive

Préchauffer le four à 200° C.

A l’aide d’un couteau concasser en morceaux le chocolat noir et les amandes.
Verser tous les ingrédients secs dans un saladier. Ajouter la purée d’amande, l’œuf battu en omelette et l’huile. Mélanger jusqu’à obtenir une pâte assez homogène un peu collante (au besoin ajouter deux ou trois cuillerées d’eau). [Vous pouvez réaliser le mélange dans la cuve d’un robot pâtissier muni de la feuille.]
Recouvrir 2 plaques de papier cuisson. Diviser la pâte en 15 boules. Les déposer sur les plaques de cuisson en les aplatissant légèrement et en les espaçant suffisamment. Enfourner pour 12 minutes environ. Laisser refroidir avant de décoller les cookies des plaques de cuisson.
Les cookies doivent être assez mous à la sortie du four. Si vous les faites trop cuire, vous obtiendrez des biscuits trop secs: ce serait dommage de perdre la texture crousti-moelleuse des cookies maison sans beurre!

Variantes gourmandes

Pour des cookies qui changent

    • remplacez la moitié du chocolat par des raisins secs,
  • ou remplacez la purée d’amande par de la purée de noisette et les amandes par des noisettes!

Atelier fabrication de savon

Mercredi 21 Novembre de 13h30 à 17h30.

Viens fabriquer tes propres savons avec les conseils avisés de Valentin, notre producteur « Nous le savons »

L’atelier permet de fabriquer 700g de savon par binôme à se partager une fois qu’ils seront secs, c’est donc pour cela que l’on te conseille de t’inscrire en binôme avec un/une ami(e), un de tes enfants de + de 7ans ou autre type de partenaire au choix seul critère : être membre de l’éléfàn. Pas de panique si tu n’as pas de binôme, tu pourras aussi probablement en trouver un sur place le jour J, précise le bien à l’inscription par contre.

Il n’y a que 12 places (ou 6 binômes) alors inscris-toi vite, mais inscris toi que si tu es sûr(e) pour ne pas risquer de prendre la place de quelqu’un d’autre et de ne finalement pas venir.

Modalités ? Inscription ici :

Paiement en espèces ou chèques le jour J : 35€ Chacun(e) apporte de quoi enrichir la pause goûter

Tu n’es pas dispo et pourtant l’atelier t’aurais beaucoup plu ?
Envoie un mail à la même adresse pour me le dire, si vous êtes nombreux/ses on en fera à nouveau.

Retrouvez nous le savons sur facebook

https://nouslesavons.fr/

 

Marion, notre 1ère stagiaire !

marion

Bonjour Marion, qui es tu ?

Je suis une étudiante grenobloise, et je suis en train de terminer un master spécialisé en économie sociale et solidaire.  Je ne suis pas sûre encore du domaine exact dans lequel j’aimerais travailler après mes études, mais participer au développement d’une structure de l’ESS !

D’où viens tu ?

Je suis venue faire mes études à Grenoble, ville que j’ai adopté très vite,mais je suis originaire du sud ouest !

Comment as-tu connu l’éléfàn ?

J’ai connu l’association, entre autres,  par une amie qui y est bénévole depuis l’ouverture de l’épicerie.

Qu’est ce qui t’as donné envie de faire ton stage ici ?

Être au coeur de l’activité  d’une association, observer et comprendre son fonctionnement. J’étais très curieuse de voir comment fonctionnait une structure dont la ressource principale est le bénévolat. La possibilité de travailler sur une mission « concrète »,  étudier le passage de relais des postes au CA, qui pourrait peut être aider L’éléfàn dans son projet de super marché m’a aussi attiré.

Globalement comment as tu vécu cette expérience ? As-tu appris des choses ?

Très bonne expérience bien sûr : compréhension des atouts et des difficultés que peut rencontrer une association, rencontres et travail avec des bénévoles différents, ainsi que leur disponibilité. J’ai vu « en vrai » quel genre de missions  je pourrais faire après mes études, Charlotte ayant pris le temps de m’expliquer et de me montrer son travail quotidien.

Tes meilleurs souvenirs ?

La fête de lancement de la grande consultation du  8 juin qui a rassemblé pas mal de personnes et son organisation, à laquelle j’ai un peu participé , ou encore quand L’éléfàn a  gagné le premier prix Innotrophées.  Mais globalement toutes les discussions que j’ai pu avoir avec chacun !

Des choses que tu regrettes ou que tu n’as pas aimé ?

Je n’ai  rien en tête de particulier maintenant !

Des conseils aux membres ?

L’importance de faire les créneaux de façon assidue pour que l’épicerie fonctionne au mieux !

Vas-tu devenir adhérente ?

Je pars de Grenoble pour finir mes études, mais sinon j’aurais pris mon adhésion bien sûr !

Prépare tes dosettes de café compostables

Ingrédients :

  • Café doux de Café Michel
  • Capsules écologiques compostables Ah!table
  • et rien d’autre

Étapes :

  1. Ouvrir le paquet de café, humer le bon arôme qui s’en dégage
  2. Ouvrir le paquet de capsules compostables Ah!table
  3. Prendre une capsule, la remplir avec du café
  4. Tasser le café à l’aide du tasseur prévu
  5. Fermer la capsule avec l’opercule auto-collante
  6. Mettre la capsule dans sa machine à café, appuyer sur le bouton
  7. Déguster un café écologique sans serrer les dents devant son empreinte carbone
  8. Attendre que la capsule refroidisse et la jeter dans son compost pour le plus grand plaisir de ses lombrics

Temps total de préparation-dégustation pour une capsule : 30 secondes

Prix de revient: de 0,11€ à 0,16€ la capsule selon son café préféré acheté à l’Elefan

Juste pour se faire une idée, une capsule de grande marque revient à environ 0,36€ et est non compostable, évidemment.

A ton tour de faire du bien à la planète avec l’Elefan !

Nous contacter

Une question, une remarque, une demande ? N'hésitez pas à nous laisser un message !